Sommaire

Une expo tout en « Eclats… » Du 2 septembre au 10 novembre

Hélène Baldassin

Une rencontre aura suffi pour qu’un partenariat avec le Festival Trans’urbaines se noue et qu’un projet commun se concrétise : une exposition originale agrémentée d’animations ! Votre CSE a donné « carte blanche » à quatre graffeurs pour vous faire découvrir l’Art Urbain. Une seule exigence pour les artistes : réunir graff et rire sur la toile. Interrogés, les graffeurs Waro, Repy, Motte et Keymi ont souri puis accepté cette aventure artistique qui conjugue Street Art et rire.

Nous sommes allés rencontrer dans leur atelier les artistes déjà penchés sur leur travail de création pour leur poser la question : " Le Street art est un art instantané, rapide, dont le but est de faire passer un message. Pouvez-vous nous parler de votre démarche artistique pour créer ces œuvres qui provoqueront chez le public une interrogation, un message sur le rire ? "

Waro

Originaire des volcans, Waro découvre le travail de la lettre graffiti sur les bancs de l’école au début des années 2000. Membre-fondateur du collectif ENDtoEND en 2009, son style a toujours évolué au milieu des courbes et des couleurs, développant un style singulier (Wildstyle). Depuis peu des têtes hybrides s’inspirant d’animaux s’incrustent au centre de ses compositions essayant ainsi de développer lettre et personnage dans un même univers.

Pour l'expo : « Dans la symbolique du sourire, le Smiley est une icône représentative pour tous les âges. Dans cette exposition faite pour se dérider, je jouerai avec celui-ci alternant pleins et vides, aplats et dégradés, tout en évoluant dans des formes abstraites réalisées à partir de pochoirs découpés avec un léger rictus... »

Repy

Repy One, artiste vichyssois, a commencé le graffiti dans les années 2000. Cela l'a emmené à élargir sa vision de l'art. Aujourd'hui son travail s'oriente sur le portrait. Il joue avec le regard et la lumière. Notamment en barrant les yeux. Son outil de prédilection est la bombe de peinture mais il n'hésite pas à utiliser d'autres outils comme le pinceau.

Pour l'expo : « Pour cette série autour du rire, Repy One a voulu mettre en avant des membres de sa famille à travers leurs portraits. Avec un cocktail de couleurs éclatantes, comme un appel à une vie heureuse. Sourions à la vie ! » Techniques : mixe entre aérosol et acrylique sur panneaux de pvc.

Motte

Artiste Néo-Pop Graffiti, partageant son temps entre le travail en atelier pour une production d’œuvres pour galerie ou exposition, dans une ambiance colorée et pop, mêlant illustration/typographie/humour, illustrations aquarellées naïves ou encrées réalistes, et le travail en « extérieur » de fresques murales illustratives et narratives.

Pour l'expo : « Pour répondre au thème du rire, Motte a continué de travailler sur sa série « néon » tout en y incluant une narration autour du rire, du sourire et de la joie de vivre, le tout rythmé par un large panel de couleurs lumineuses. » Techniques : mixe entre aérosol et acrylique sur panneaux de pvc.

Keymi

Artiste clermontois aux influences multiples telles que le manga, l'art contemporain, l’estampe japonaise. Adepte de la peinture aérosol depuis de nombreuses années qu'il mixe avec une technique de découpe de polystyrène par fil chaud, qu’il complète avec des techniques de peinture et de finition à base de résine.

Pour l'expo : « Comme le rire-Totem à l’instar de l’animal-Totem, qui est l’animal sous lequel le clan place sa protection, le rire devient une protection et un remède contre toutes formes de difficultés tant sociales que psychologiques. Couleurs vives et pop pour faire échos à la gaieté, à la joie…" Technique : plaques de polypropylène découpées, peintes et pliées. »

Ne ratez pas le vernissage d’ « Eclats… » jeudi 15 septembre à 18h !

En amuse-bouche, une animation artistique live-painting à 17h00, hall du CSE, sur une structure extérieure, suivie d’une belle soirée où se mêleront rencontres avec les graffeurs, musique avec le DJ Exiley Dahomé et une performance de deux danseurs.

+ d'infos sur www.csemichelin.fr

Toujours dans le cadre de notre partenariat avec les Trans’urbaines, d’autres animations vous sont proposées jusqu’en novembre :

mercredi 19 octobre

- Exhibition live painting - 16h30

- conférence animé par Motte : histoire du graff - 18h

mercredi 26 octobre

- initiation danse hip-hop et break avec Medhi Kotbi à partir de 5 ans - 14h30

mercredi 2 novembre

- atelier graff animé par Motte, à partir de 5 ans - 14h30

samedi 5 novembre

- Spectacle et Street art avec la Compagnie Espace des Sens : Traces dansées - 14h30

L'association de deux artistes... Imaginez une toile vierge de toute couleur, disposée au sol. Une toile sur laquelle Olivier Lefrançois vient apposer une empreinte artistique créée à partir de peinture jetée au sol et étalée par son corps en mouvement. Placée par la suite à la verticale, la toile s'offre les talents de l'artiste graffeur Kalouf, qui, grâce à ses bombes va venir finaliser cette œuvre. Une performance artistique conjointe qui mêle à merveille danse et street art.

Curieux ou conquis, n’hésitez pas à participer au Festival des Trans’Urbaines qui se déroulera à Clermont du 8 au 13/11/2022.

Toute la programmation sur www.transurbaines.com

Spot Magazine no 21Le rire :-)

Auteur·e·s :
Lucie Jolivelle & Odile Duplessy, Cindy Brun, Odile Duplessy, Morgane Ranzini, Caroline Mitlas, Annick Boubon, Hélène Baldassin, Patrick Bernard