Sommaire

La force du rire chez l’enfant

Morgane Ranzini

Le saviez-vous ? Un enfant rit en moyenne 300 fois par jours contre 20 fois pour un adulte.* Chez les enfants, le rire s’acquiert progressivement, tout au long de sa croissance. Premier sourire aux alentours de 6 à 8 semaines, premier rire vers 4 mois et apparition du sens de l’humour aux environs de 18 mois, ce reflexe jouant un rôle essentiel dans le développement juvénile.

* L’étude, réalisée auprès d’un panel de 1,4 million de personnes à travers 166 pays, de « l’université de Stanford (Californie) met en évidence une perte généralisée de l’humour à l’entrée dans le monde professionnel. L’enquête menée auprès de 1,4 million de personnes de 166 pays révèle que la fréquence des rires et sourires baisse à partir de 23 ans. »

« Il en faut peu pour être heureux … »

Suivons-les conseils de ce cher Baloo du Livre de la Jungle et pour cela, quoi de mieux que de rire. Cet automatisme a de multiples bienfaits, d’autant plus chez les enfants, au cours de leur apprentissage de la vie :   

Rire pour vaincre sa timidité : comme on le dit souvent « mieux vaut en rire qu’en pleurer ». Les enfants ayant un sens de l’humour accru ont bien souvent une meilleure confiance en eux.

Rire pour déstresser et oublier ses peurs : le rire permettra à l’enfant de développer sa capacité à dédramatiser une situation ou de l’aborder avec optimisme afin de la voir plus positivement.

Rire pour la créativité : retourner la situation à son avantage demande de l’imagination. Dès lors, le rire participe à cultiver l’inventivité des futures générations.

Rire, un moment de partage : parce qu’il est rare de rire seul, ces petits moments de plaisir, en interaction avec autrui apprendront le « vivre ensemble » à nos bambins.

Rire en jouant : s’il apparait évident que rire est une bonne maladie pour nos petits, encore faut-il savoir comment faire pour stimuler ce penchant. Les idées sont nombreuses : devinettes, chansons rigolotes, marionnettes, batailles de coussins, chatouilles… Les enfants aiment jouer et quoi de mieux que le jeu pour développer le sens de l’humour ?

Cela n’a pas échappé à notre partenaire colo La ligue de l’enseignement pour son séjour Les p’tits Cantalous au Lioran. En intégrant 3 séances d’activités autour du cirque, cette colo fait la part belle au rire. Au programme, jonglerie, équilibrisme et jeux d’expression pour le plus grand plaisir des petits de 4 à 6 ans (inscription en cours pour le séjour du 24/10 au 28/10).

Plus d’infos sur www.csemichelin.fr

Apprendre à faire le clown

Qui dit jeux d’expression dit vite grimaces et dans le monde du cirque, les grimaces sont l’apanage du clown. Faire le clown n’est donc pas inné et au CSE, nous avons voulu faire tomber la vision plutôt négative de cette expression.

Eh oui, le verdict est sans appel, la grimace est pleine de bienfaits, et en particulier pour les futurs adultes en devenir. Travail des muscles du visage, de la bouche et de la langue pour une meilleure articulation, développement du sens de l’humour, du contact et de la complicité mais aussi favorisation des sentiments tels que la joie et la détente, les grimaces ont tous ces atouts.

Alors, voici quelques tuyaux pour exploiter ce potentiel en s’amusant :

- faites faire à vos enfants la grimace à eux même devant le miroir

- jouez à qui imite le mieux la grimace de l’autre

- faites un concours de la plus belle grimace

- et pourquoi ne pas immortaliser ces instants en créant un album photo clownesque à regarder à volonté ?

Alors « Attention Mesdames et Messieurs », préparez-vous à des batailles de mimiques avec vos enfants. Et que le meilleur gagne !

Spot Magazine no 21Le rire :-)

Auteur·e·s :
Lucie Jolivelle & Odile Duplessy, Cindy Brun, Odile Duplessy, Morgane Ranzini, Caroline Mitlas, Annick Boubon, Hélène Baldassin, Patrick Bernard