Sommaire

Le rire, c’est bon pour le moral… et la santé

Annick Boubon

Comme tous les ans, à la rentrée de septembre (hormis en 2020 et 2021), nous vous proposons tout un panel d’activités et d’évènements autour d’une thématique. Après l’Alimentation et Ralentir, nous avons pensé pour vous toute une programmation autour du Rire pour faire fonctionner vos zygomatiques (voir notre agenda page 27, pour savoir ce qui vous attend pour septembre-octobre). Immergez-vous également dans les articles qui suivent, nous sommes sûrs qu’ils sauront titiller votre risorus !

De nombreuses études le prouvent, nous avons besoin de 10 à 15 minutes de rire par jour pour être heureux et en forme. Mais de 19 minutes en 1939, 6 minutes en 1983 et moins de 5 minutes aujourd'hui… nous rions de moins en moins, et pourtant, le rire c'est bon pour la santé !

Pour le cœur

En riant, nous créons un mouvement répété en saccades sur le diaphragme provoquant un ralentissement du cœur et le relâchement des vaisseaux, favorisant une bonne circulation sanguine et l’oxygénation du cœur. Différentes études ont démontré que la tension artérielle diminuait au bout de quelques minutes et permettait donc de lutter contre l’hypertension et certaines maladies ou accidents cardiaques.

Pour les muscles

Avoir un fou rire c’est aussi faire du sport ! Vous sollicitez plus de 400 muscles : ceux de la face, le diaphragme, les muscles thoraciques et le ventre. Là aussi, les contractions musculaires engendrées procurent un effet qui peut être comparé à celui d'un exercice physique d’intensité modérée.

Pour la ligne

Rire brûle des calories ! « 5 minutes de rire équivalent à près de 15 minutes de step en termes de musculation abdominale et de cardio-training ! »  Différentes études montrent également qu’un adulte peut perdre, en riant, en moyenne 1,3 kcal par minute tout en stimulant l’élimination des toxines.

Pour la digestion

L’exercice de contraction/détente des abdominaux et des intestins favorise une bonne régulation du transit intestinal.

Pour le stress et la douleur

Le rire détend l’esprit, mais aussi le corps. Ainsi, le cou, les bras et le bas-ventre se détendent en profondeur. Nous secrétons alors des endorphines, ces hormones du bonheur qui se déploient dans le corps. Cela réduit le stress et trouble les circuits neuronaux de la douleur. Le rire apaise et amoindrit ainsi le ressenti de la peur et de la douleur (yoga du rire, clown pour les enfants à l’hôpital…).

Pour le sommeil

En atténuant les tensions, le rire nous détend et nous permet de nous endormir plus facilement.

Pour le visage

Connaissez-vous la gymnastique du rire ! Placez-vous devant votre miroir et c’est parti pour 5 minutes de franche rigolage super efficace pour tonifier votre visage :

- pour l’ovale, prononcez le son HAHAHA en ouvrant grand la bouche

- pour intensifier le regard, détendre le cou et tonifier les paupières, écarquillez les yeux et riez en faisant HEHEHE

- enfin, mesdames, pour des lèvres pulpeuses, serrez les lèvres comme Doris l’amie de Némo le poisson clown et optez pour le HUHUHU.

Répétez chaque mouvement 5 fois et terminez par « un bisou à la girafe » : lèvres serrées, regardez droit devant vous tout en essayant d’embrasser votre copine Gigi sans lever le menton. Imparable pour lutter contre le double menton !

Lâchez-vous en solo ou entre copines, fous rires garantis et selfies imparables !

Vous l’aurez compris, rire n’est pas la panacée à tous nos maux mais il contribue à voir la vie plus belle.

Sources :  Wikipédia - Magazine Mutuelle santé - www.yoga-du-rire - Le Monde

Spot Magazine no 21Le rire :-)

Auteur·e·s :
Lucie Jolivelle & Odile Duplessy, Cindy Brun, Odile Duplessy, Morgane Ranzini, Caroline Mitlas, Annick Boubon, Hélène Baldassin, Patrick Bernard